film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dom Juan de Molière - Autour d'une mise en scène de Jacques Lassalle
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le "Dom Juan" de Molière, pièce censurée à son époque, a été occulté pendant plus de deux siècles. Depuis le début du nôtre, il a été redécouvert et mis en scène de nombreuses fois. À travers les répétitions d'un nouveau "Dom Juan", aujourd'hui monté par Jacques Lassalle, interprété par Andrzej Seweryn (Dom Juan), Roland Bertin (Sganarelle), Jeanne Balibar (Elvire) et la troupe de la Comédie-Française, le film analyse de façon comparative la constellation des précédentes mises en scène par Louis Jouvet, Jean Vilar, Marcel Bluwal, Patrice Chereau, Bernard Sobel , Antoine Sobel, Antoine Vitez et Roger Planchon. Le propos est de produire une réflexion sur la pièce et son contenu par l'entrechoquement des points de vue de metteurs en scène. Mises côte à côte par l'intermédiaire de documents filmés et de photographies, les scénographies révèlent leur étonnante singularité et renvoient sans arrêt à une interrogation sur l'énigme féconde du texte de Molière.

Molière's play "Dom Juan", banned and taken off the stage during the playwright's lifetime, remained in the shadows for more than two centuries. Since the beginning of this century, it has been rediscovered and produced many times. Through the rehearsals for a new production of "Dom Juan", directed by Jacques Lassalle, with Andrzej Seweryn as Dom Juan, Roland Bertin as Sganarelle, Jeanne Balibar as Elvire and the company of the Comédie-Française, the film presents a comparative analysis of the constellation of earlier productions directed by Louis Jouvet, Jean Vilar, Marcel Bluwal, Patrice Chéreau, Bernard Sobel, Antoine Vitez and Roger Planchon. The aim is to reflect on the play and its content by juxtaposing the viewpoints of the directors. Set alongside each other by the use of archive film and still photographs, the scenographic approaches adopted emerge in all their astonishing singularity and constantly raise questions about the fertile enigma of Molière's text.