film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Fourmis carnivores - Les Envahisseurs invisibles
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Thierry Berrod

PRODUCTION / DIFFUSION

Mona Lisa Production, IRD Audiovisuel, France 5

PARTICIPATION

CNC, CNRS, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Mona Lisa Production, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

À bien des égards, les fourmis apparaissent souvent comme une réplique à échelle réduite des sociétés humaines, mais réservent bien des surprises. Le plus souvent affairées et travailleuses, elles peuvent aussi être de redoutables guerrières. Certaines espèces carnivores comme les fourmis de feu dévastent tout sur leur passage et posent de véritables problèmes écologiques. Cependant, certaines civilisations plus pacifiques ont développé leurs dons dans bien d'autres domaines. En Chine, les fourmis tisserandes sont employées dans la pharmacopée pour leurs vertus médicinales. Elles peuvent aussi inspirer des architectes comme Eugènez Tsui, qui conçoit, sur leur modèle, des bâtiments résistant aux tremblements de terre. En Italie, on déplace des fourmilières d'une forêt à une autre pour tuer les chenilles qui ravagent les pins. En Australie, les fourmis pots de miel sont très prisées des aborigènes. Certains chercheurs vont jusqu'à modéliser leurs comportements pour des applications dans les télécommunications, car grâce aux phéromones qu'elles émettent, elles trouvent toujours le plus court chemin d'un point à un autre

In most respects, on a miniaturized scale, ants often appear to be the image of the human societies, but sometimes are very surprising. Most of the time busy and hardworking, they can be real warriors. Some carnivorous species such as ants of fire destroy everything on their way and cause real ecologic issues. However, some more pacifist civilisations have developed their gift in other fields. In China, weaver ants are used in pharmacopoeia for their medicinal virtues. They can also inspire architects like Eugènez Tsui, who imagines, based on their model, buildings resisting to earthquakes. In Italy, they move anthills from forest to forest to kill caterpillars that destroy pine trees. In Australia, native Australians are fond of another type of ants: the honey jar ants. Researchers go up to imitate their behaviours for application in the telecommunication field, because thanks to the pheromones they produce, they always find the shortest way from one point to another.