film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Homme dévisagé
© Tomawak Productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Tomawak Productions

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.

Le 24 mars 1993, lors d'une intervention sur un feu d'entrepôt à Rungis, Erick Vauthier, pompier de Paris, est très grièvement brûlé au visage et aux mains. Bernard Le Bars, également pompier, est sur les lieux et filme. Le documentaire raconte l'itinéraire commun de ces deux hommes douze années durant, en y associant les témoignages de la mère et de la femme d'Erick.
Bernard accompagne Erick dans les douloureuses étapes de la reconstruction de son visage à jamais perdu : les soins intensifs, les masques, les greffes, les interventions chirurgicales successives. Cet accompagnement se fait par la photographie, l'objectif de Bernard captant les lents changements de physionomie d'Erick.
Histoire de souffrance et histoire d'amitié, L'Homme dévisagé interroge la douleur physique et morale, la violence terrible, l'horreur subie par Erick : "Je fais avec... comme si mon visage était présentable", ainsi que la part de reconstruction et d'aide apportée par la photographie, à la fois protection et exorcisme de la peur pour celui qui est au déclencheur. La question de l'image est centrale dans ce film : image de soi, regard de l'autre, passion et pouvoir révélateurs de la photographie

Distinctions