film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Pas vu, pas pris
© Listen productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Pierre Carles

PRODUCTION / DIFFUSION

Listen Productions, C-P Productions

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Listen Productions, ADAV, BnF - Bibliothèque Nationale de France, La Maison du doc, C-P Productions, Les Mutins de Pangée

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 1998 | 85 minutes | Betacam SP
  • Un film de Pierre Carles

Pas vu, pas pris part d'un sujet tourné il y a 2 ans, commandé puis interdit d'antenne par Canal + : c'était "Pas vu à la télé". Bernard Benyamin, Henri de Virieux, Patrick de Carolis, Anne Sinclair, Charles Villeneuve (entre autres) défilent devant la caméra candide de Pierre Carles, pour une fois sujets d'une enquête qui concerne leur profession.
Après avoir proclamé qu'il n'y a pas de sujet tabou à la télé, ceux-ci découvrent un document piraté montrant Étienne Mougeotte et François Léotard en discussion d'affaire au sujet des destinées de TF1. Question posée : auraient-ils accepté de diffuser ce document et si non, pourquoi ?
L'enquête elle-même est objectivement décapante : tout peut-être dit à la télévision, sauf une chose, la connivence de plus en plus étroite des journalistes et du pouvoir politique. Pierre Carles nous livre une réflexion acerbe sur l'étendue de ce "quatrième pouvoir" que sont devenus les médias, et sur les compromissions de ceux qui en sont les maîtres

Pas vu, pas pris starts with a subject filmed 2 years ago ; ordered then forbidden to broadcasting by Canal + : it was "Pas vu à la télé". Bernard Benyamin, Henri de Virieux, Patrick de Carolis, Anne Sinclair, Charles Villeneuve (amongst others) appear before the candid camera of Pierre Carles, for once subjected to an investigation that concerns their profession.
After proclaiming that there is no taboo subject on television, they discover a pirate document showing Étienne Moujeotte and François Léotard in a business discussion about the destinies of TF1. Question asked : would they have agreed to broadcast this document and if not, why not ?
The investigation itself is objectively searching : anything can be said on TV except one thing, the more or less close collusion of journalists and the political powers. Pierre Carles gives us a sharp reflection on the scope of this "fourth power" that the media have become, and on the compromises of those who are its masters.

Distinctions