film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Rene O.
© Thomas Bauer
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Thomas Bauer

IMAGE

Thomas Bauer

SON

Mikael Bar

MONTAGE

Dominique Auvray, Richard Squires

PRODUCTION / DIFFUSION

Thomas Bauer

PARTICIPATION

CNC. DICREAM (dispositif pour la création artistique multimédia)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Thomas Bauer, ADAV, Images de la culture (CNC), BnF - Bibliothèque Nationale de France

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Thomas Bauer

  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal
  • France | 2005 | 58 minutes | Mini DV
  • Un film de Thomas Bauer

D ’abord, on le voit prendre la route, puis, longuement, rouler pour aller faire ses courses sur un hypermarché loin du centre ville. De retour à son restaurant, assis à une table, il se met à parler, face caméra.Il ? Rene Orduna. Ni héros, ni victime, Rene se fait seulement le témoin de sa propre existence durant les années 70-80 aux États-Unis. Période de nomadisme, géographique et amoureux dont les seuls repères étaient alors festifs, voilà ce qu ’il évoque, sans regret ni nostalgie : l’hypothèse de la joie. Et le film lui taille la place pour cette parole, jouant des couleurs et des sons comme de coussins où dignement l'asseoir.

First of all, we see him setting out on the road, and then, in a long sequence, driving to do his shopping in a large supermarket far from the town centre. On returning to his restaurant, sitting at a table, he starts to talk, facing the camera. Who is he? Rene Orduna. Neither hero nor victim, Rene is merely the witness of his own existence in the 1970s and 1980s in the USA. During this period, he roamed from place to place and roamed in his love life, and the only milestones were festive. This what he recounts, with no regrets or nostalgia: the theory of happiness. And the film makes room for him to fit his words, playing with colours and sounds like cushions on which they are placed with dignity.

À propos du film
Distinctions