film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Changer d'image - Lettre à la bien-aimée
© INA
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Luc Godard

IMAGE

Jean-Bernard Menoud

PRODUCTION / DIFFUSION

INA - Institut National de l'Audiovisuel, Sonimage

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

1981 : à l’occasion de l’arrivée de la gauche au pouvoir, la télévision française commande à Godard un film sur le thème du changement.
Comme Lettre à Freddy Buache, ce film est né de l’impossibilité de répondre à la commande. Car le lieu d’apparition du changement n’est pas l’image mais l’écart entre les images.
Changer d’image, c’est d’abord changer le rapport du documentaire et de la fiction. Ce que démontre Godard, seul face à l’écran blanc, en composant le battement de deux plans : fable du cinéaste ligoté, frappé et humilié par le pouvoir, travelling délié à la surface d’un visible quelconque.

1981: on the occasion of the victory of the French elections, a French television network commissioned Godard to make a film about the theme of change.
Just as Lettre à Freddy Buache, this film was born of the impossibility to meet this order. Indeed, the place where change appears is not the image but the discrepancy between the images.
Changing an image means first of all changing the relationship between the documentary film and fiction. Godard, alone in front of a black screen, composes the gap between two planes; the fable of the moviemaker muzzled, beaten and humiliated by those in power, and a nimble travelling shot on a random visible surface.