film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Coco Hotahota : te maeva
© In Vivo Prod
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jonathan Bougard

IMAGE

Jonathan Bougard

SON

Jonathan Bougard

MONTAGE

Jonathan Bougard

PRODUCTION / DIFFUSION

In Vivo Prod

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

In Vivo Prod

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Unanimement considéré comme le plus grand chorégraphe que la Polynésie ait connu, Coco Hotahota est un maître de danse. C’est un des rares chefs de groupe, pour ne pas dire le seul, à effectivement s’occuper de toute la chaîne de production d’un spectacle, que ce soit l’écriture du thème, l’écriture des chansons, la composition, la création des costumes, les chorégraphies. En 1962 il créait sa troupe, Te Maeva, qui en 55 ans d’existence aura été la troupe la plus titrée de l’histoire du Heiva i Tahiti, et aussi la troupe la plus importante en nombre, plus de 150 danseurs à l’apogée, dans les années 80. Aujourd’hui on a l’impression que Coco qui a longtemps représenté la modernité est devenu un peu la référence pour la tradition. C’est toute la contradiction du personnage que l’on admire aussi pour cela.

Unanimously considered to be the greatest choreographer that Polynesia has ever known, Coco Hotahota is a master of dance. He’s one of the few, if not the only, group leaders who actually takes care of the entire production chain of a show, whether it is writing the theme, writing songs, composing, creating costumes, the choreographies. In 1962 he created his troupe, Te Maeva, which in 55 years of existence will have been the most titled troupe in the history of the Heiva i Tahiti, and also the largest in number, more than 150 dancers at the height, in the 1980s.Today we have the impression that Coco who has long represented modernity has become a bit of a reference for tradition. Tha is the whole contradiction of the character that we admire for that, too.