film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
O Processo
The Trial
© Nofoco Filmes
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Maria Augusta Ramos

IMAGE

Alan Schvarsberg, David Alves

SON

Marta Lopes

MONTAGE

Karen Akerman

PRODUCTION / DIFFUSION

Nofoco Filmes, Autentika Films, Conijn Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Nofoco Filmes

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Le processus de destitution de Dilma Rousseff a été initié par le président de la Chambre basse du parlement brésilien Eduardo Cunha, accusé d'avoir empoché au moins quarante millions de dollars dans l'affaire de la société pétrolière d'État Petrobras. Cunha, avec l'aide de Michel Temer, actuel président du Brésil, a lancé la procédure de destitution après que les alliés du gouvernement ont pris la décision de ne pas empêcher l'enquête au comité d'éthique parlementaire qui allait révéler cette fraude. Pour cette raison, Cunha a accusé Roussef d'être impliquée dans une affaire de corruption. La première accusation visait des retards de transfert de ressources vers des banques publiques, la seconde des décrets budgétaires. Dilma Rousseff, fille d'un immigré bulgare, a été la première femme élue démocratiquement à la présidence brésilienne. Emprisonnée et torturée de 1970 à 1972 sous la dictature militaire, elle est devenue le symbole de la quête de démocratie des Brésiliens. Maria Ramos filme le procès qui a mené à sa destitution avec une puissante énergie qui rappelle les meilleurs thrillers politiques des années 1970."
(Giona A. Nazzaro - Visions du Réel)

"The impeachment process of President Dilma Rousseff was kickstarted by the speaker of Brazil’s lower house of Congress, Eduardo Cunha, charged for pocketing at least 40 million dollars in a plot at the state-owned oil company Petrobras. Cunha, with the help of Michel Temer, acting president of Brazil, started the impeachment process after the decision made by government allies that they would not prevent investigations in the Congressional ethics committee that could lead to his ousting. Therefore, Cunha accused Rousseff of being involved in corrupted arrangements. The first charge was based on delays in transferring resources to public banks. The second was about budgetary decrees. Dilma Rousseff, daughter of a Bulgarian immigrant, was the first woman democratically elected to hold the Brazilian presidency. Jailed and tortured from 1970 to 1972 under the military dictatorship, she has become a symbol for the quest of democracy of the Brazilian people. Maria Ramos films the trial that led to her impeachment with a powerful energy that recalls the very best political thrillers of the seventies."
(Giona A. Nazzaro)

À propos du film
Distinctions