film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
À l'Est du paradis
East of Paradise
© Agat films & Cie
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lech Kowalski

PRODUCTION / DIFFUSION

Agat Films & Cie, Extinkt Films, ARTE France, ARTE France

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Extinkt Films, La Maison du doc, Revolt Cinema

ISAN : ISAN 0000-0002-7E2C-0000-K-0000-0000-E
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Extinkt Films

  • Visionner sur

    Revolt Cinema

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus

Pour le troisième et ultime volet de sa trilogie polonaise "Un fabuleux art de la survie", entamée avec "Boot Factory" (2000) et "On Hitler’s Highway" (2003), Lech Kowalski creuse sous sa propre biographie. À travers de larges extraits et les rushes inexploités de ses films de l’époque américaine ("Gringo", "DOA"...) ainsi que des images tournées plus récemment, le cinéaste réfléchit à voix haute et revient sur son parcours, de ses débuts dans l’industrie pornographique à sa plongée dans l’underground new-yorkais des années 70 et 80. Mais avant, il nous offre un petit bijou : le portrait intime de sa mère polonaise. Où celle-ci raconte, entre sourires distants et larmes insurmontables, comment, au début de la seconde guerre mondiale, elle a été envoyée au goulag puis condamnée à l’errance par les troupes soviétiques. Avec, en chemin, la faim, le froid, les poux mais aussi les solidarités inattendues...

For the third and the last part of his Polish trilogy "A fabulous survival art" which was started with "Boot Factory" (2000) and "On Hitler's Highway" (2003), Lech Kowalski questions his own biography. Through some large movie clips and some unexploited rushes of his movies from the American period ("Gringo", "DOA"...) and some recent movie pictures, the film director gives an interview and comes back on his path, from his beginnings in the pornographic industry to his involvement in the New York underground during the seventies and the eighties. But first, he offers us a rare gem : an intimate portrait of his Polish mother where she tells, between distant smiles and insurmountable tears, how she was sent to Gulag and condemned to wandering by the Soviet troops at the beginning of the Second World War... with on the way, hunger, cold, headlouses but also some unexpected solidarities..

Distinctions