film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Razor Wire Rodeo
Le Rodéo des condamnés
© Artemis Films Productions / Mondo productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le 16 juin 1995, Jerry Brown, 18 ans, a tué un homme pour un petit sac de marijuana. Il a été condamné à vie sans possibilité de libération et envoyé au pénitencier d'Angola en Louisiane. Cette prison infâme a un niveau de sécurité maximale très élevé; 5000 détenus, surtout des Afro-Américains, y sont enfermés. La plupart d'entre eux purgent des peines si longues qu'ils mourront à Angola.
Maintenant, Jerry Brown est la vedette d'un événement brutal et controversé : l’Angola Prison Rodéo. Chaque dimanche en octobre, des détenus sans formation se portent volontaires dans un combat contre des taureaux. Cet événement leur permet de profiter de quelques secondes de gloire devant une foule de 10 000 personnes et de se faire quelques sous. Pour Burl Cain, directeur charismatique de l'Angola, le rodéo lui permet de financer un programme majeur : l’enseignement moral et religieux des détenus qui n'ont aucun espoir de retrouver la liberté.
À travers le prisme de Jerry Brown, Razor Wire Rodeo, raconte l'histoire sans faille des hommes, dont les vies ont été définies par la violence et écrasées par les pratiques impitoyables des corrections en Louisiane. Le film explore en profondeur les défauts de celui du système de justice pénale le plus sévère au monde, où la justice et la politique sont inextricablement liées. Jerry Brown estime que la notoriété obtenue avec chaque rodéo l'aidera à sortir d’Angola un jour. Mais en Louisiane, un état qui a accordé seulement deux pardons au cours des dix dernières années, son combat contre le taureau est purement symbolique d’un combat perdu il y a longtemps.

Razor Wire Rodeo is an amazing documentary about the most dangerous prison show.
Louisiana State Angola Penitentiary is America's most infamous and largest maximum-security prison. 5000 inmates are locked up there. Most of them are serving sentences so long that they are going to die at Angola. Each Sunday in October, volunteer inmates battle bulls without training during the Angola Prison Rodeo. This event allows them to enjoy a few seconds of fame in front of a crowd of 10 000 people and make some money... or die. This is the story of men, whose lives have been defined by violence and crushed by the pitiless corrections practices in US prisons.