film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Tout refleurit
© Qualia films
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Qualia Films

  • DVD en vente sur :

    L' Harmattan TV

  • DVD en vente sur :

    L' Harmattan TV

  • Visionner sur

    Harmattan TV

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Portrait filmé d’un des jeunes cinéastes contemporains les plus décisifs, Pedro Costa, son parti pris est de saisir l’artiste au travail, à la manière dont Costa en avait fait lui-même le choix dans son film sur les Straub. Tirant profit du dernier long-métrage tourné à Lisbonne, "En avant, Jeunesse", Aurélien Gerbault s’est fait témoin plus qu’enquêteur. En lieu et place des making of encombrés, dramatisés ou bavards, c’est davantage le cœur du travail cinématographique qui surgit ici. Prises de sons, répétitions du texte, choix interminables entre les différentes prises de vue aux nuances indécidables, c’est un artisanat du secret, un art de la concentration auquel on est convié à assister. Le tournage dévoile sa véritable nature : espace d’intimité avec l’âpreté du réel. Et c’est alors que les rares propos du cinéaste prennent leur sens, remontant du même coup en toute légitimité vers ses œuvres plus anciennes. (Jean-Pierre Rehm)

A filmed portrait of Pedro Costa, one of the most decisive young contemporary filmmakers. His perspective is to catch the artist at work, in the way Costa had himself chosen to do in his film on the Straubs. Taking advantage of the latest feature film shot in Lisbon, "En avant, Jeunesse", Aurélien Gerbault became a witness rather than an investigator. Instead of the over-abundant, dramatised and verbose "making of" films, the heart of filmmaking comes across here. We are invited to witness a secret craftsmanship, an art of concentration, through sound takes, text rehearsals, incessant choices between different, subtle and difficult-to-decide-on shots. The true nature of filming is revealed – an intimate space with the harshness of reality. And it is here that the filmmaker’s rare comments take on their full meaning, harking back in all legitimacy to his older works. (Jean-Pierre Rehm)

Distinctions