film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Avocats du "salopard"
© Joseph Beauregard
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Joseph Beauregard

PRODUCTION / DIFFUSION

Joseph Beauregard

PARTICIPATION

Scam - Brouillon d'un rêve

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Tetra Media Studio, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En décembre 2000, les Français découvrent avec stupeur le nom d'Émile Louis, un ancien conducteur de bus, dans l'affaire dite des "Disparues de l'Yonne". Il est accusé d'avoir enlevé et assassiné 7 jeunes filles de la DDASS légèrement handicapées, entre 1977 et 1979, dans la région d'Auxerre. Le suspect a reconnu les faits au cours de sa garde-à-vue puis s'est rétracté devant le juge d'instruction.
Quatre avocats défendent cet accusé "pas comme les autres", cet "ennemi public n°1". Ils se sont rencontrés en mars 2004 à Draguignan lors du premier procès de l'accusé en cour d'assises.
Ce film les suit pas à pas. De l'écho des audiences aux séances de travail autour d'une plaidoirie à quatre voix, des échanges avec la presse judiciaire aux pauses déjeuner, le film explore les coulisses du procès et donne à voir une "grammaire" du métier d'avocat dans ce qu'il a de plus complexe et sans doute de plus noble : défendre "un salopard".
Ce film est le premier volet d'une trilogie consacrée à la justice.

In December 2000, the French were stunned to learn the name of Émile Louis, a former bus driver, in a criminal affair called the “The Missing Girls of the Yonne.” He was charged with the kidnapping and murder of seven young girls with mild mental deficiencies who had disappeared from a home for the handicapped, between 1977 and 1979, in the region of Auxerre. The suspect confessed to the crimes during his custody, then retracted in the presence of the examining magistrate.
Four lawyers took the defense of his “unconventional” defendant, a “public enemy no. 1.” They first met in Draguignan in March 2004, during the first court hearings.
This film follows them. From the first hearings to the work sessions of the four-man defense team, from their exchanges with the judicial press to their lunch breaks, the film goes behind the scenes of the trial and examines the "syntax" of the lawyer’s profession in all its complexity and apparent nobility: defending a "bastard".
This film is the first part of a trilogy on our rapports with law and justice.

Distinctions