film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Du shtetl à Broadway - Une odyssée musicale
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Fabienne Rousso-Lenoir

PRODUCTION / DIFFUSION

Artline Films, Lobster Films, ARTE France, ARTE France

PARTICIPATION

CNC, Procirep, Weta

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Idéale Audience International

ISAN : ISAN 0000-0001-B6CF-0000-I-0000-0000-K
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Documentaire musical, "Du Shtetl à Broadway" se propose de suivre les routes sonores qui, sortant de l'ombre des shtetls de Russie et d'Europe de l'Est pour aboutir aux lumières de Broadway, retracent l'histoire d'une odyssée encore mal connue, celle de la migration des juifs de Russie en Amérique. Entre 1880 et 1924, deux millions cinq cent mille juifs débarquent en Amérique, dont plus d'un million six cent mille entre 1901 et 1914. À mesure que l'Amérique va donner forme à une nouvelle mutation de l'être juif, la musique et la chanson populaire juive-américaine, à travers les spectacles qu'elles vont engendrer, forgeront à son tour l'identité culturelle de l'Amérique moderne. L'Amérique que les juifs découvrent en débarquant à Ellis Island n'est pas la Terre promise, accueillante et égalitaire, dont ils ont tant rêvé. Légalement ouverte aux immigrants, l'Amérique leur reste socialement fermée. Mais pour les juifs, aucun retour en arrière n'est possible. La seule voie est celle de l'intégration, et la leur passe par celle de tous. Sur ce continent dont la dynamique va bouleverser leurs traditions et leur culture ancestrale, c'est la musique qui sera leur facteur d'unité ; sur cette planète inconnue dont ils ignorent le langage, elle qui sera leur plus sûr moyen de communication. Portés sur les ailes de leur désir, les enfants du ghetto iront bâtir de toutes pièces leur rêve américain, en façonner les formes d'expression autant que d'illusion. Ce rêve d'un pays idéal, d'une communauté où tous existent à chances égales, les artistes juifs le projettent sans relâche sur les pages des partitions, sur les scènes de théâtre, sur les écrans de cinéma. À Tin Pan Alley, à Broadway, à Hollywood. Avec deux clefs universelles, l'émotion et l'humour, ils forceront les portes de l'Amérique anglo-saxonne, blanche, puritaine et protestante pour les ouvrir toutes grandes au tourbillon du melting pot. Irving Berlin, Georges Gershwin, Jerome Kern, Larry Hart, Benny Goodman, Al Jol-son, les Marx Brothers, Sophie Tucker, Fanny Brice, Molly Picon, Eddie Cantor, Abraham Goldfaden, Abe Ellstein, Sholom Secunda, Betty Boop, Ben Pollack, Gene Krupa, Harold Arlen, Artie Shaw, les Barry Sisters, et tant d'autres… À travers leurs compositions, leurs paroles, leurs rythmes, leurs styles, de la mélodie traditionnelle à la chanson populaire, du théâtre yiddish à la comédie musicale, du klezmer au ragtime, du jazz symphonique au swing, ce film raconte l'histoire merveilleuse de la métamorphose d'une mélodie

Between 1880 and 1924, two and a half million Jews had reached the breaking point. Fleeing persecution in Russia and Eastern Europe, they packed up kit and kaboodle, kissed the shtetl goodbye, and migrated to the U.S. of A. America was about to completely reshape the Jewish identity. In turn, the Jewish popular song would take 20th century American music on a joy ride to beat the band! Irving Berlin, George Gershwin, Jerome Kern, Larry Hart, Benny Goodman, Al Jolson, the Marx Brothers, Sophie Tucker, Fanny Brice, Molly Picon, Eddie Cantor, Sholom Secunda, Ben Pollack, Gene Krupa, Harold Arlen, Artie Shaw, the Barry Sisters... These Lower East Side street kids became cultural pioneers. Eager to shake off their “greenhorn” past, they throw off the yoke of tradition, while taking full advantage of their Yiddish musical heritage. They dive into America’s cross-cultural mix and absorb ethnic influences and Negro rhythms right and left. What emerged was the cross-pollination of Jewish music and Black music – two traditions born out of exile and longing, both charged with boundless energy and humor, defying all the rules, and blessed with astonishing tonal freedom. Together they blossom into a completely new, extremely diverse musical lexicon that truly gave voice to the American melting pot. Turning a fresh, scholarly, playful eye to the cultural attitudes and musical styles that proliferated throughout this extraordinarily rich period, to its collective journey from synagogue choirs to Harlem hotspots, from Yiddish theater to musical extravaganza, from klezmer to ragtime, from symphonic jazz to swing – all the way from the Bowery to Tin Pan Alley to Broadway to Hollywood – FROM SHTETL TO SWING recounts the ebullient, screaming-to-be-told story of a musical metamorphosis born in darkest Russia, only to blaze across the sky of the Great White Way