film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Tikkoun - La Réparation
© Eris Production
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Emil Weiss

IMAGE

Emil Weiss

SON

Emil Weiss

MONTAGE

Florence Bresson

MUSIQUE ORIGINALE

Teddy Lasry

PRODUCTION / DIFFUSION

Eris Production, MW Productions - Michkan World Productions

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Eris Production, Bpi - Bibliothèque Publique d'Information

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Eris Production

  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • France | 2006 | 101 minutes | DV Cam
  • Un film de Emil Weiss

Décider d’interroger la question politique israélienne d’un "État juif" par le biais de son lien aux motifs théologiques, c’est ici le choix. Plutôt que de céder à l’opinion, Emil Weiss fait entendre en chassé-croisé les paroles averties de personnalités : Henri Atlan, Michael Löwy, Stéphane Mosès, Anita Shapira, Daniel Lindenberg, et d’autres experts. "Tikkoun", écrit Weiss, "est un mot qui désigne en hébreu la réparation, concept autour duquel s’articule la perception de l’histoire chez les juifs, ainsi que leur vision du monde". Dans sa première partie, le film récapitule les prolongements de ce concept dans l’élaboration des structures politiques, sociales, juridiques et culturelles de la société juive. Dans la deuxième partie sont analysées les incidences de ce concept dans l’histoire israélienne contemporaine. Comment concilier l’utopie sioniste de la création d’un "État des juifs" et les difficultés actuelles d’un "état juif", c’est le défi que les témoignages recueillis tentent de faire résonner. (Jean-Pierre Rehm

Here, the filmmaker has chosen to explore the Israeli political question of a “Jewish State” through its link with theological motives. Rather than yielding to opinion, Emil Weiss transmits in a criss-crossed pattern, the well-informed words of perso-nalities – Henri Atlan, Michael Löwy, Stéphane Mosès, Anita Shapira, Daniel Lindenberg and other experts. “Tikkun”, writes Weiss, “is a word which means “reparation” in Hebrew, a concept around which the Jewish peoples’ perception of history lies, as well as their vision of the world”. In the first part, the film summarises the extensions of this concept in the elaboration of the political, social, legal and cultural structures of Jewish society. In the second part the incidences of this concept in contemporary Israeli history are analysed. How to reconcile the Zionist utopia of the creation of a “State for Jews” and the current difficulties of a “Jewish State”? Such is the challenge the collected accounts aim to express. (Jean-Pierre Rehm

À propos du film
Distinctions
  • 2006 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques