film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Mein wunderbares West-Berlin
My Wonderful West Berlin
© Wilfried Laule
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jochen Hick

IMAGE

Jochen Hick, Alexander Gheorghiu

SON

Andre Zacher

MONTAGE

Thomas Keller

PRODUCTION / DIFFUSION

Galeria Alaska Productions, RBB (Rundfunk Berlin-Brandenburg)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Galeria Alaska Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

À Berlin-Ouest, dans les années 60, il était possible de trouver des bars où les hommes pouvaient venir seul ou accompagné - un fait qui devait transformer la ville en aimant pour les jeunes hommes homosexuels. Les protagonistes de ce film sont toujours des membres actifs de la communauté et se rappellent leurs premières années dans la ville. Ils se souviennent d'une communauté qui s'est battue pour son mode de vie et ses changements jusqu'à la chute du Mur. Face à la répression sociale considérable dans les années 70, une identité homosexuelle collective a commencé à apparaître et "la campagne homosexuelle de Berlin-Ouest" a appelé à l'abolition du paragraphe 175 et le renversement du patriarcat. Les constructions en ruines deviennent les lieux des nouveaux modes de vie comme les communautés entièrement masculines ou les "queer house". Actes sexuels dans les toilettes publiques, liaisons Est-Ouest, bars en cuir, performances de drag-queen dans le métro...une sorte de joie anarchique éclipse la souffrance passée. Une décennie plus tard, le SIDA devait frapper Berlin. Après Out in Ost-Berlin (Out In East Berlin), Jochen Hick explore des styles de vie à la marge à l'Ouest de la ville et les racines d'une fascination que la métropole garde toujours comme un refuge - et pas uniquement pour les homosexuels. Un voyage fascinant à travers des archives jusque là jamais encore diffusées.

In West Berlin in the 1960s it was possible to find bars where men could be left to themselves – a fact that was to turn the city into a magnet for young gay men. The protagonists of this film, all still active members of the community today, recall those early years in the city. Theirs are memories of a community that fought steadily for its existence, and of its change, right up to the fall of the Wall. Faced with considerable social repression in the 1970s, a collective gay identity began to emerge, and the ‘West Berlin homosexual campaign’ called for the abolition of paragraph 175 and the overthrow of patriarchy. Ruined buildings become the venues for new ways of living together such as all-male communes or the ‘queer house’. Cottaging, East-West affairs, leather bars, drag performances in the subway – an anarchic kind of joy outshines past suffering. A decade later, AIDS was to hit Berlin. After Out in Ost-Berlin (Out In East Berlin) Jochen Hick explores queer lifestyles in the West of the city and the roots of a fascination that the metropolis still holds as a refuge – and not just for gay men. A fascinating journey through time featuring previously unpublished archive material.

Distinctions