film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Ici et Ailleurs
© Sonimage
1/3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Réflexion théorique sur les problèmes de communication.
Ici : une famille de Français moyens devant leur écran de télévision.
Ailleurs : les combattants palestiniens.
Le film a été conçu et tourné en 1971. Nous était apparu nécessaire de nous confronter aux difficultés et aux exigences du film militant typique pour nous aventurer en dehors du cadre que nous nous étions fixés dans Vent d’Est et pour Luttes en Italie. L’occasion en a été ce "film palestinien." Tourné en Jordanie sur les cendres du septembre noir, Ici et Ailleurs prit plus de cinq ans pour être achevé. Au moment où son montage venait à terme, le groupe Dziga Vertov avait cessé d’être : Godard travaillait alors avec Miéville et j’avais traversé l’océan vers l’Amérique. La version finale est somme toute plutôt fidèle à cette longue gestation.
Le film revisite sous un angle critique ses propres premiers jets. Il y a du Luttes en Italie dans cette revisite et de la Letter to Jane dans cette déconstruction. Il y a malentendu : la copie initiale est désormais présentée comme du tourisme militant standard alors que la structure en chapitres d’Ici et Ailleurs, son matériau clairsemé hormis sa composition sont tout sauf ça. La voix-off retrace si fidèlement les débats qui eurent lieu au fil des différentes étapes de son montage qu’Ici et Ailleurs sonne comme les mémoires du groupe Dziga Vertov proférées d’outre-tombe.
(Jean-Pierre Gorin)