film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Une vie dans la journée d'Albert Cossery
© GREC
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Sophie Leys

PRODUCTION / DIFFUSION

GREC - Groupe de recherche et d'essais cinématographiques

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

GREC - Groupe de recherche et d'essais cinématographiques, ADAV

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2005 | 35 minutes | DV Cam
  • Un film de Sophie Leys

Un café, Le Flore, une brasserie, Lipp, un jardin public, le parc du Luxembourg, et un hôtel, "La Louisiane", constituent depuis quelques soixante ans l’horizon indépassable du grand écrivain égyptien Albert Cossery, installé à Paris depuis 1945 et aujourd’hui âgé de 92 ans. C’est dans cet étroit périmètre que se sont écoulées son existence et chacune de ses journées, selon un ordonnancement immuable ou presque ; c’est là aussi que s’est forgé le mythe de l’écrivain et de l’homme, avare de ses mots – il a publié huit livres, en toute une vie d’écriture – comme aussi de ses gestes : la paresse est pour lui une sorte de don suprême. Forte d’une relation privilégiée avec l’écrivain, la photographe-réalisatrice Sophie Leys était la seule personne susceptible de le convaincre de se laisser portraiturer en images.

A café, the Flore ; a restaurant, Lipp ; a park, the Luxembourg Gardens ; a hotel, the Louisiane. These sites constitute the impassable horizons of the great Egyptian writer Albert Cossery, who has been living in Paris since 1945. He is now 92. He has lived his daily life in this narrow perimeter in a virtually unchanging routine. It was here, too, that the legend of the man and the writer was forged: as spare in his work—he has published in all eight books—as he is in his movements—laziness is a sort of supreme gift to him. Enjoying a privileged relation with the writer, director-photographer Sophie Ley was the only person who could persuade him to take part in this filmed portrait.

Thématique