film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jeu d'échecs avec Marcel Duchamp
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Marie Drot

PRODUCTION / DIFFUSION

Antenne 2

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution, BnF - Bibliothèque Nationale de France

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 1964, Jean-Marie Drot fait un film avec Marcel Duchamp. Une idée magnifique ; le filmé et le filmant jouent une partie d'échecs, ils parlent. Duchamp revendique ce jeu moins comme une symbolique que comme une drogue, c'est-à-dire, un besoin envahissant qui l'a contraint, dans l'organisation de la rétention, à peu produire, à aller à l'essentiel. "La répétition c'est la mort" donc de traverser en solitaire tous les "isthmes" de son époque, en n'appartenant qu'à lui-même et en laissant des œuvres "cultes", génératrices de toute réflexion sur l'art, ready-made compris. Il parle de son exil à New York, de son enfance ; il commente ses tableaux réunis pour une grande rétrospective : "Nu descendant l'escalier", "Le Grand Verre", "La Broyeuse de chocolat", etc. L'homme Duchamp, son visage émacié, ses propos d'une intelligence incisive et ravageuse sont fascinants. Apparaissent comme brefs témoins son ami le compositeur Edgar Varese, Nicolas Colas, Hans Richter, etc.