film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
À la recherche de Chaîm Soutine
© INA
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Marie Drot

PRODUCTION / DIFFUSION

INA - Institut National de l'Audiovisuel, La Sept ARTE

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution, ADAV, Doriane Films, INA VOD

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Jean-Marie Drot explique l'esprit de ce documentaire sur le peintre Chaïm Soutine, il s'agit d'aller à la rencontre de ce peintre par le biais d'interviews effectuées dans les années 1960. Les œuvres filmées récemment sont en couleurs.
Les peintres Michel Kikoine, Pinchus Kremegne, ses amis d'enfance, se souviennent de Vilnius, puis de leur départ à tous trois pour Paris. Pinchus Kremegne et Léonard Foujita racontent des anecdotes sur les punaises qui envahissaient les ateliers. Madeleine Castaing, mècène et collectionneuse de l'Ecole de Paris, et Kikoine évoquent l'amitié d'Amedeo Modigliani et de Soutine. La sculptrice Chana Orloff parle de sa délicatesse et Youki Desnos de sa beauté, de son charme. Pour Chana Orloff et le peintre Grégoire Michonze, il est un des plus grands peintres du XXe siècle. Grégoire Michonze s'attarde sur le style de Soutine, plus anecdotique il raconte aussi l'histoire du quartier de boeuf qui pourrissait alors qu'il le peignait. Grégoire Michonze parle de l'importance du docteur Barnes célèbre collectionneur américain pour la reconnaissance de Soutine. Témoignage de Madeleine Castaing et Youki Desnos sur ses lectures. Madeleine Castaing raconte sa rencontre avec Soutine, leur amitié et surtout sa façon de peindre. Puis Mlle Gerda dite Garde, évoque sa vie avec Soutine de 1937 à sa déportation. Chana Orloff raconte la vie de Soutine sous l'occupation alors qu'il était obligé de se cacher des persécutions et sa mort.