film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
The Maiden from Russia
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Françoise Levie, Gérard Rougeron

PRODUCTION / DIFFUSION

Storia Films, Canal+, Canal+

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Sofidoc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Une jeune fille roule à bicyclette dans un hypermarché vide et obscur, qui s'emplit de lumière et de foule. C'est un rêve venu du fond de la Russie. Natacha est à sa fenêtre à Rostov, ville morne et grise. Elle a entrepris d'écrire à un Français rencontré par hasard. Ces lettres mélancoliques l'accompagnent dans la préparation de ce qui sera le tournant de son existence : quitter la Russie. À Paris d'autres femmes russes ont déjà fait ce choix. Pour Nadia et Louba, c'est la course au "casting" des apprenties-modèles. Pour Irina, des leçons de piano et un travail d'ouvreuse à l'Opéra. Pour Véra, ex-soldat en Afghanistan, venue "en contrebande", c'était "Paris ou mourir". Natacha a choisi un autre parcours : obtenir un visa de l'ambassade de France, consentir à d'épuisants voyages à Moscou.

A young woman is riding her bicycle in a gloomy, empty hypermarket, which suddenly fills with light and crowds of people... That was a dream which came from the heart of Russia... Natacha is in her window in Rostov, a grey, dismal town. She is in the middle of writing to a French man she has met. These melancholic letters, with Natacha as she prepares for what will be the turning point of her life : leaving Russia. This evening in her last New Year's Eve in Russia. She weeps, plays the piano and sings melodies characteristic of the Russian spirit. In Paris,other Russian women have already made this choice. For Nadia and Louba it is the "casting" of the trainee models. For Irina, piano lessons and a job as an usherette at the Paris Opera House. Vera was a soldier in Afghanistan, and for her it was "Paris or die".