film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Oh la nuit ! - Mafrouza 1
© Les Films de la Villa
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Mafrouza oh la nuit ! est le premier volet d’une série de cinq films, qui racontent sur deux ans la vie de quelques personnes du quartier de Mafrouza à Alexandrie. Construit sur les vestiges de la nécropole antique, Mafrouza est précaire. La vie matérielle y est dure. Mais, par la force de vivre de ses habitants, par leur inventivité et résistance, Mafrouza est aussi un surprenant espace de liberté et de vitalité que le film offre de rencontrer. Mafrouza prend le temps de rentrer dans ce monde pour en saisir les complexités, mais aussi pour raconter à travers ces histoires la rencontre entre ces personnes de Mafrouza et celle qui vient les Þlmer. Car cette expérience de rencontre pose des questions de cinéma et interroge le regard que nous portons sur l’autre. Et si Mafrouza donne l’occasion de battre en brèche les idées reçues sur les pauvres, l’Orient ou l’islam, il questionne ainsi aussi en miroir notre façon de regarder et de vivre ici en Europe (ou ailleurs).
La première visite à Mafrouza suit un archéologue qui topographie les tombes de la nécropole romaine sur laquelle les habitations se sont construites. Mais une fête de mariage vient nous plonger soudain dans le présent du quartier, sa joie tendue et sa vitalité. La découverte se poursuit par des rencontres avec plusieurs personnes dont on découvre les combats quotidiens. Abu Hosny écope sa maison inondée. Om Bassiouni cuit son pain sous la pluie de l'hiver. Les Chenabou demandent protection à Saint-Georges. Et Adel et Ghada racontent leur couple avec une étonnante liberté de parole sur l'amour. Cette première plongée dans la vie du quartier est aussi le temps de l'étonnement, qui laisse place à l'émotion des premiers échanges.

Mafrouza is a shantytown built on the site of the ancient necropolis of Alexandria in Egypt. Since thirty years, the inhabitants themselves built their houses often making use of the funeral chambers cut into the rock by the Romans in the 4th. Century B.C.
Mafrouza embodies disaster and catastrophe. Poverty is harsh there. Yet people there are surprisingly alive and free. They have some kind of an incredible strength of life, some kind of a crazy capacity for happiness, that enables them to grin and bear the harshness of the material conditions.
Mafrouza – Oh Night! leads us to meet people, to be with them, close to their life and intimacy. By allowing us to share the time of real meeting, the film undermines clichés and generalizations that are frequently stated upon this region of the world. But this discovery also leads us to question the way we ourselves live (in Europe or elsewhere).

Sortie en salles
  • Le 15 Juin 2011
À propos du film
Distinctions