film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Chevaux et cavaliers arabes
© Les Films d'ici
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Michel Quinejure

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films d'ici, Institut du Monde Arabe - IMA, Equidia, Mezzo

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films d'ici

ISAN : ISAN 0000-0001-9ED1-0000-X-0000-0000-C
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Des gorges sculptées de Pétra et du désert rose de Jordanie, jusqu’à la côte marocaine, ce film suit à la trace les cavaliers arabes. Particulièrement vif, rapide et résistant à la sécheresse, le cheval arabe fut longtemps le compagnon idéal des Bédouins, en complément du dromadaire. En Jordanie, près d’Amman, des cavaliers pratiquent des exercices liés à la furusiyya, ensemble de disciplines se rapportant au cheval et à l’équitation, basés sur des manuscrits des XIVè et XVè siècles. Ils exécutent des exercices d’adresse et des figures oubliées pour attaquer ou encercler l’ennemi, une façon de retrouver l’âme chevaleresque à travers des codes anciens. À El Jadida, au Maroc, se déroule une fantasia ou course de poudre, un art militaire qui en temps de paix devient exercices d’adresse et de vitesse. Ici, les chevaux sont souvent des barbes. On perpétue ainsi une tradition dans laquelle le cheval est un symbole de pouvoir et de dignité. Après avoir inspiré les plus belles miniatures dans les manuscrits d’Orient, le cheval arabe a fasciné les peintres du XIXè siècle : Géricault, Delacroix, Chassériau ou encore Fromentin. Certains artistes dessinaient à cheval, directement sur le pommeau de la selle avant de laisser l’imagination prendre le relais à leur retour dans l’atelier