film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Germain Pilon - Le Désir enfoui
© Les Films d'ici
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Bertrand de Solliers, Paule Muxel

AUTEUR(S)

Paule Muxel

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films d'ici, Musée du Louvre Production, Direction des musées de France (La)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films d'ici

ISAN : 000000019F2E0000D00000000Z
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le film est une plongée dans l'univers de la sculpture de Germain Pilon, caractérisée par les commandes du pouvoir politique au XVIème siècle. Pourquoi un film sur Germain Pilon ? Parce que 1990 correspond au quatre centième anniversaire de sa mort. Parce que son œuvre n'est pas dans sa majorité déplaçable et qu'une exposition est de ce fait impossible. L'œuvre est totalement représentative de son époque : la Renaissance déjà sur son déclin, l'humanisme qui n'est plus qu'une forme savante qui voile et révèle la violence, la perversité, l'irrationnel, l'angoisse. La sculpture de Pilon : des contrastes, des zones lisses et pleines, des trous d'ombre, mais aussi des surfaces défoncées, la mort et la douleur sous l'apparence de la grâce.

The film reveals the universe of the sculpture of Germain Pilon, characterized by the commissioning of pieces by the political powers of the XVIth century. But why make a film on Pilon ? Because 1990 is the fourth centenary of his death. And because the greater part of his work is "immovable" and therefore an exhibition is impossible. His work is totally representative of the period: the Renaissance is already on the decline, humanism is now only a learned verneer that veils and reveals violence, perversity, irrationality, and anguish. The sculpture of Pilon consists of contrasts, of smooth full zones, of shadowy holes, but also of smashed-in surfaces, death and pain under the appearance of grace.

Distinctions
  • 1992 : Fifart - Lausanne (Suisse) - Prix du Meilleur documentaire
  • 1992 : CNC - Paris (France) - Prix à la Qualité