film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Tout Petits Rats de l'Opéra
© Piments Pourpres
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Olivier Pighetti

PRODUCTION / DIFFUSION

Piments Pourpres Productions, France 3

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Java Films, france.tv

ISAN : ISAN 0000-0001-95FA-0000-J-0000-0000-H
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Ils ont entre 8 et 10 ans, ils sortent à peine de l’enfance, et dans quelques semaines, ce seront les plus jeunes pensionnaires de la prestigieuse École de danse de l’Opéra de Paris. 7 garçons et 12 filles, sélectionnés parmi plusieurs centaines de candidats, vont passer 6 mois au sein de l’école qui va tester leur résistance physique et leur capacité artistique. Six mois en internat, avec des règles de vie strictes : lever à 6h45, cours de l’Éducation nationale jusqu’à 12h00, repas, puis danse, chorégraphie, mime ou éducation musicale jusqu’à 18h30. Tous ne tiendront pas. Car il règne ici une ambiance particulière, façonnée par le culte de la performance, où l’amitié se heurte parfois à la jalousie, où la rivalité bouscule l’esprit de groupe. En juillet, un examen final décidera si ces petits rats peuvent rester à l’école. Une responsabilité énorme, qui tracera sans doute leur avenir... C’est donc à eux de montrer leurs qualités de danseurs, mais aussi leur sens de la musique, du travail, du rythme, de la chorégraphie, de la discipline, de la vie en groupe... À eux de montrer qu’ils sont capables d’appartenir à l’élite. Et pour ces gosses tout juste à l’âge de raison, la pression est énorme et la compétition est rude... Film en deux épisodes de 52 minutes

They are between the ages of 8 and 10, are just barely out of childhood, and in a few weeks, they will be the youngest pupils of the prestigious Paris Opera Dance School. Seven boys and 12 girls will spend six months in this school, which will test their physical endurance and their artistic abilities. Six months as boarders, with very strict regulations: up at 6:45 a.m., class in National Education until 12 noon, lunch, then dance, choreography, mime or musical education until 6:30 p.m. Not all of them will make it. There is a special ambiance here, dictated by the worship of performance, where friendship sometimes comes up against jealousy, where rivalry can upset the group spirit. In July, a final exam will decide if these little “rats” can continue at the school. It’s a great responsibility, which will probably mark out their future. It’s up to them to show their dancing abilities, as well as their sense of music, work, rhythm, choreography, discipline, and group spirit. It’s up to them to show how capable they are of belonging to an elite. For these kids just barely at the age of reason, the pressure is great and the competition tough