film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s'éteindre
© Vivement Lundi ! / France 3 Ouest
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

C’est l’une des plus vieilles centrales nucléaires de France, et la seule de son genre en France, à "eau lourde". Plantée en plein milieu des Monts d’Arrée, au lieu-dit des "Portes de l’Enfer", elle a cessé depuis vingt ans déjà de fournir de l’électricité aux Bretons. Étrange château endormi, perdu en pleine lande, ce "petit" réacteur dénote dans le paysage. À tel point que Brennilis sera la première centrale française à disparaître entièrement. Avec un slogan-choc, le "retour à l’herbe", et une volonté d’EDF d’en faire la "vitrine du démantèlement futur". Puisque vitrine il y a, approchons-nous donc. Quelle est donc l’histoire de cette centrale, du début des années soixante à aujourd’hui ? Pourquoi a-t-elle atterri à cet endroit ? Pourquoi s’est-elle arrêtée au bout de vingt ans de fonctionnement ? À travers l’histoire du réacteur EL 4, se dessine l’après-nucléaire français. Que se passe-t-il quand un réacteur est en fin de vie ? Quels sont les différents choix du démantèlement ? Et pourquoi le retour à l’herbe ? Combien cela coûte ? Qui doit faire ce travail ? Combien de temps cela va durer ? Et pourquoi autant de gens se posent des questions sur les pollutions éventuelles qu’aurait occasionnées cette centrale dans l’environnement ? À travers les témoignages de ceux qui y ont travaillé, des habitants de Brennilis, des différents acteurs politiques, des membres de l’observatoire du démantèlement, voici quelques-unes des questions auxquelles tente de répondre ce film. Et sans attendre la disparition totale du réacteur, prévue pour 2020 environ, il raconte l’étrange et mouvementé destin de Brennilis

Thématique