film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jean-Frédéric Schmitt : le maître des cordes
© Les Films du zèbre
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Yves Campagna, Jean-François Raynaud

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films du zèbre, France 3 Auvergne Rhône-Alpes, France 3 Auvergne Rhône-Alpes

PARTICIPATION

CNC, Région Rhône-Alpes

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films du zèbre, ADAV, La Maison du doc, Doc Net Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Jean-Frédéric Schmitt est un homme de passion. Son art : restaurer, régler, faire sonner des violons, des violoncelles, la plupart du temps prestigieux. Maître luthier, il a, à 68 ans, atteint les sommets de sa profession, comme investi d’une mission : restituer à chaque instrument la magie sonore que lui a insufflé son créateur. Alors bien sûr la technique est nécessairement là, mais une restauration réussie tient autant dans la stratégie adoptée que dans la qualité des gestes minutieusement accomplis. Derrière chaque instrument se tient un interprète dont il faut entendre la demande, comprendre la sensibilité, ressentir le jeu des émotions afin d’approcher l’accord idéal entre elle(lui) et son instrument. Et ça marche, ou plutôt ça sonne ! Son obsession reste l’équilibre sonore originel recherché par les créateurs du quatuor à cordes : "la sopranité des violons, la profondeur inégalée des altos et la lumière des violoncelles, c’est cette alchimie sonore qui est le rêve de tout chambriste, de tout luthier". Alors il réunit un sextuor magique où se côtoient, Stradivarius, Montagnana, Goffriler, ... Nous allons voyager de l’atelier au salon de musique où l’allemand, l’italien et l’anglais, se mêlent dans la même phrase, menés par la passion d’un homme insaisissable tant elle l’emporte