film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Or des mers
© Synchro-Ciné
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean Epstein

IMAGE

Christian Matras

PRODUCTION / DIFFUSION

Synchro-Ciné

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Cinémathèque française, ADAV, Potemkine Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 1932 | 71 minutes | 35 mm
  • Un film de Jean Epstein

DOCU FICTION
Après Finis Terrae et Mor'Vran, dans un style de fiction documentaire, à la manière de Robert Flaherty, Epstein raconte dans L’Or des mers la vie quotidienne des habitants de l'île d'Hoëdic dans le Morbihan, au large de Quiberon, vue à travers une légende fantastique et une intrigue amoureuse, interprétés par les autochtones eux-mêmes. C’est un drame tiré de la chronique locale qui raconte la vie d’un vieil homme, le plus pauvre de l’île, soupçonné d’avoir trouvé sur la grève une caisse remplie d’or.

“Pour faciliter leur tâche imprévue, ils furent contraints le moins possible par les limites du métier cinématographique. Ainsi ils agissaient, s’exprimaient, parlaient (en breton) tout à leur aise, c’était aux appareils à modifier leur cadence pour rendre à l’écran le jeu des interprètes parfaitement lisible."
“Tout, absolument tout, fut tourné à Höedic, un îlot où vivent trois cents pêcheurs, entre Belle-Île et Nantes. Je suis parti là-bas dans le courant de l’hiver sans avoir exactement fixé mon scénario. Mais je pense au thème initial depuis quatre ans. Je porte ainsi des chimères en moi pendant plusieurs années de telles sortes qu’elles prennent corps naturellement lorsqu’il m’est possible de les réaliser.”
(Jean Epstein)

À propos du film