film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
À la recherche de Frank Burns
© Les Films du Tambour de Soie
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Cathie Lévy

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films du Tambour de Soie, ARTE France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films du Tambour de Soie

ISAN : ISAN 0000-0003-4DF6-0000-I-0000-0000-K
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2007 | 82 minutes | Vidéo
  • Un film de Cathie Lévy

Le 15 juin 2003, les éditions de L'Écailler du Sud, à Marseille, reçoivent un manuscrit titré "M.N, crime exemplaire", signé Franck Burns, alias Abel. Un homme blessé, sans passé ni mémoire, se perd dans le monde des SDF. En l'espace d'un an, celui-ci perd un à un ses compagnons d'infortune, tous morts violemment. Le texte semble être une missive à l'attention "du monde des vivants" écrit par un homme qui a vraiment vécu ces moments d'indignité, de rage et de désespoir. Les éditeurs souhaitent le publier. Mais l'auteur demeure inconnu et introuvable à l'adresse indiquée... Pendant quatre ans, la réalisatrice part à sa recherche, moins dans le but de le retrouver physiquement que de relever des empreintes de son existence, tenter de reconstituer sa personnalité, de recomposer ses différents portraits. Peut-être existe-t-il plusieurs Franck Burns ?

On June 15, 2003, the L'Écailler du Sud publishing house in Marseille received a manuscript entitled "M.N, crime exemplaire", by Frank Burns, alias Abel. A wronged man, without past or memory, lost in the world of the homeless. Within the space of a year, he loses his companions in misfortune one by one, all victims of violent deaths. The text appears to be a missive addressed to "the world of the living" written by a man who really endured these moments of shamefulness, rage and despair. The publisher wanted to bring it out. But the author was unknown at the given address. The director spent four years looking for him, less in the aim of physically finding him but to record the traces of his existence, to try to reconstitute his personality and put together his different portraits. Could there be several Frank Burns?