film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Première Épée
© Université de Provence (Secteur cinéma)
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Fabrice Coppin

IMAGE

Huiling Chen, Fabrice Coppin

SON

Fernando Carrillo

MONTAGE

Yuan Yuan

PRODUCTION / DIFFUSION

Fabrice Coppin, TV miroir, Université de Provence (Secteur cinéma), TV miroir

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Fabrice Coppin, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

À 15 ans, Hugo est un adolescent presque comme les autres, car son rêve à lui est : devenir "matador de toros". "La première épée" signifie dans le parcours du jeune apprenti torero la première mise à mort. Cette étape primordiale confirme l’élève dans son choix et doit lui permettre de poursuivre sa longue ascension vers une improbable consécration. À travers le prisme d’une passion et le passage par le rite initiatique, le film effleure une adolescence. "Pour aborder ce sujet délicat et complexe qu’est l’adolescence, j’ai choisi la tauromachie, car elle m’est apparue comme un révélateur puissant pouvant me permettre d’évoquer des sentiments contradictoires qui font la nature de l’homme et qui sont à cette période de la vie particulièrement sensibles. À travers le personnage d’Hugo, et de son parcours singulier, j’ai souhaité m’approcher d’une adolescence et d’en évoquer ses rites de passage. Il y est question de la mort, des doutes, de la sexualité, des rêves.

15-year-old Hugo is an almost typical teenager. His dream is to become a bullfighter. "La première épée" in the life of a young bullfighter is the first killing of a bull. This vital stage reaffirms the student in his choice and should allow him to pursue the long path to his consecration. Through the filter of the passion for the sport and the rite of passage of the kill, this film hints at the nature of adolescence.

Distinctions