film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Casanayda !
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Farida Benlyazid, Abderrahim Mettour

AUTEUR(S)

Dominique Caubet

PRODUCTION / DIFFUSION

2M TV Maroc, Sigma Technologies

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Ce documentaire veut témoigner du bouillonnement culturel et sociétal du Maroc en ce début de troisième millénaire, qualifié un temps de “movida” dans la presse nationale et internationale, mais qui a pris aujourd’hui le nom de “Nayda”. Le mouvement s'est progressivement amplifié depuis la fin des années 90, passant d'une culture alternative issue des milieux underground à la scène publique. Il est mené par des jeunes, qui ont décidé de se prendre en main sans ne rien attendre de personne et de mener des actions culturelles d'envergure. 2003 est l'année clef qui marque l'émergence de ce mouvement. Celle-ci est marquée par l'affaire des jeunes musiciens accusés de satanisme et les attentats du 16 mai à Casablanca. Ces deux événements dramatiques ont permis à de nombreuses personnes de réaliser qu'une forme de réponse collective était possible. Au-delà de la nouvelle musique marocaine entraînée par le festival indépendant "L’Boulevard", le mouvement culturel s’étend aux médias, à l’internet, à la mode et même à la langue. "Casanayda !" suit de jeunes acteurs de cette vie culturelle dans leurs succès, comme dans leurs galères

This documentary wants to show the cultural and societal turmoil of Morocco at the beginning of the third millenium; it was first labelled “movida” in the national and international press, but recently took the name of “Nayda”. The movement has progressively grown since the end of the 90's, from an alternative culture coming from the underground world to the public scene. It is led by young Moroccans who have decided to take things in hand without waiting for any official help, and to lead large-scale cultural actions. 2003 is the key-year which marks the emergence of this movement: "14 young musicians are accused of satanism and May 16th: the suicide bombings in Casablanca. These 2 dramatic envents have made people realize that a form of collective answer were possible. Beyond the new Moroccan music scene and the independent Festival L’Boulevard, the cultural movement spreads to the media, Internet, fashion, and even to language. Casanayda ! follows representative young actors of the Moroccan cultural life in their successes as well as in their failures