film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jean Widhoff
© Les Films de l'Astrophore
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Alain Cavalier

IMAGE

Alain Cavalier

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de l'Astrophore

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Documentaire sur Grand Écran, Les Films de l'Astrophore, ADAV, Documentaire sur Grand Écran

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans ce troisième volet de ce qui constitue d’ores et déjà une nouvelle collection de portraits intitulée "Les Braves", Alain Cavalier enregistre le récit de Jean Widhoff. Le principe qui guide ces films est de mettre en évidence des gens, dont nous ne saurons rien, sinon qu’âgés d’une vingtaine d’années, ils se sont rebellés dans des circonstances intolérables à leurs sens. Jean Widhoff fut lieutenant à la fin des années 50 dans l’armée française engagée dans la guerre d’Algérie. Il raconte comment, dans ce contexte, il est intervenu, arme au poing pour interrompre la torture d’un algérien, comment il ne put tolérer de voir un autre suspendu par les pouces de ses pieds, comment il fut révulsé de découvrir les images d’hommes suppliciés soigneusement collées dans un album de photographies. Il dit son obsession de ce qu’il a vu et de son refus viscéral de tout acte de torture. La conviction que portent sa voix et son regard adressés à la caméra d’Alain Cavalier en légère plongée est stupéfiante : par-delà les années, sa posture morale, qu’il qualifie d’anarchiste, reste fondamentalement entière. Son travail de mémoire structuré, réflexif (Jean Widhoff dit oublier des éléments) et parfois un peu confus est impressionnant. Il manifeste un état d’insurrection permanent que les années n’ont pas émoussé. Toute torture d’un homme par un autre est de l’ordre de l’impensable

A man passionately opposes torture during the war in Algeria.

Distinctions