film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Godard, l'amour, la poésie...
© Point du Jour
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Luc Lagier

PRODUCTION / DIFFUSION

Point du Jour, CinéCinéma, Studio Canal

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Point du Jour international, Images de la culture (CNC), BnF - Bibliothèque nationale de France

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2007 | 53 minutes | Beta digital
  • Un film de Luc Lagier

C’est l’histoire d’une période particulière, dans la carrière d’un cinéaste particulier. Une période flamboyante et quelque peu mythique, que l’on retrouve encore aujourd’hui reproduite sur des dizaines de cartes postales dans des dizaines de magasins parisiens. Cette période s’ouvre en 1960 par une explosion cinématographique et se termine, cinq ans plus tard, par une autre explosion. Entre cette ouverture en noir et blanc et cette clôture en couleurs, il y a une dizaine de films tous différents, mais composant pourtant un seul et même mouvement, une seule et même envolée. Cette période est illuminée par un visage : celui de Veronica, Angela, Nana, Odile, Natacha ou Marianne, c’est-à-dire celui d’Anna Karina. Cette période, c’est donc l’histoire d’une rencontre, l’histoire d’une femme à filmer et à aimer.

Godard, Love and Poetry... a title that is a novel in itself. The novel of a very special period of time in the career of a very special director. A flamboyant and somewhat mythical era that has captured cinema-goers’ imagination. The posters and pictures reminiscent of these years are still to be seen on dozens of postcards in the shops in Paris. It all began with a cinematic explosion in 1960 and ended five years later. In this short, but intense period, ten films were born – first in black & white, then in colour – all different and yet part of the same creative movement. One face dominated this period: that of actress Anna Karina, in the role of Veronica, Angela, Nana, Odile, Natacha or Marianne. One could say that this is the story of a man and a woman, of an encounter, the story of a woman, loved by the camera and the man behind the camera.