film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Belles de Cannes
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Gilles Nadeau

PRODUCTION / DIFFUSION

Licange Productions

PARTICIPATION

TPS Cinéma

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Licange Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2007 | 53 minutes | Digital vidéo
  • Un film de Gilles Nadeau

Événement international, cinéphile, télévisé, mondain, populaire et commercial, le Festival de Cannes met en lumière le meilleur du cinéma mondial. Emmanuelle Béart s'y est vue "consacrée star" aux côtés de Michel Piccoli pour "La Belle Noiseuse" en 1991. Marlène Jobert est venue elle aussi la première fois en 1971, pour "Les Mariés de l'An II", mais sans son partenaire Jean-Paul Belmondo. Brigitte Fossey enfin, dont l'enfance et celle du Festival de Cannes se conjuguent avec Jeux interdits, fréquente le festival chaque année en cinéphile. Trois personnalités, trois époques du cinéma, trois vécus différents dont les souvenirs croisés peuvent constituer un pan d'une histoire intime du Festival de Cannes.

An international event, cinema enthusiast, televised, sophisticated, popular and commercial, the Cannes Film Festival showcases the finest in world cinema. Emmanuelle Béart became a star here alongside Michel Piccoli in "La Belle Noiseuse" in 1991. Marlène Jobert came here for the first time in 1971 for "Les mariés de l'An II", but without co-star Jean-Paul Belmondo. Brigitte Fossey, whose childhood coincided with that of the festival in Forbidden Games, attends every year as a film buff. Three personalities, three periods of cinema history, three different experiences that could contribute to an intimate history of the Cannes Film Festival.