film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Bureaux de Dieu
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Belgique, France | 2008 | 122 minutes | 35 mm
  • Un film de Claire Simon

Djamila aimerait prendre la pilule parce que maintenant, avec son copain, c’est devenu sérieux, la mère de Zoé lui donne des préservatifs mais elle la traite de pute. Nedjma cache ses pilules au-dehors car sa mère fouille dans son sac. Hélène se trouve trop féconde. Clémence a peur. Adeline aurait aimé le garder, Margot aussi. Maria Angela aimerait savoir de qui elle est enceinte, Ana Maria a choisi l’amour, la liberté.

"Les Bureaux de Dieu est une fiction documentée sur le quotidien d'un Planning Familial qui part d'une idée originale : les entretiens ont réellement eu lieu dans un centre de planning et ont été rejoués devant la caméra, par des actrices et des acteurs de renom, qui interprètent les travailleurs sociaux, et par des comédiennes et comédiens amateurs, qui incarnent ceux qui consultent... Dans Les Bureaux de Dieu on rit, on pleure, on est débordées. On y danse, on y fume sur le balcon, et on y vient, incognito, dire son histoire ordinaire ou hallucinante."
(Festival de Cannes)

"Dans Les Bureaux de Dieu, Nathalie Baye, Nicole Garcia, Isabelle Carré, Béatrice Dalle, Marceline Loridan-Ivens, etc. (en référence au manifeste des "343 salopes" où des célébrités réclamaient la légalisation de l'avortement en 1971) incarnent des "conseillères" du Planning Familial auprès d'actrices non-professionnelles, porteuses d'histoires réelles avant le tournage, à partir des retranscriptions d'enregistrements sonores effectués dans plusieurs bureaux entre 2000 et 2007.
À travers ce huis-clos où se noue le destin biologique des femmes, au croisement de l'intime et du social, la cinéaste saisit l'effet produit par la parole sur quelqu'un qui écoute, en choisissant de filmer les entretiens en champs-contrechamps liés en plans séquences. Aucune des protagonistes ne sachant à l'avance qui sera son interlocutrice, Claire Simon transgresse la frontière entre documentaire et fiction. Nous assistons, ainsi, à un moment chaque fois unique, dans lequel des femmes jouent leur propre "rôle", interrogeant, d'une génération à l'autre, leur droit – encore contesté – à disposer de leur corps et de leur vie."
(Emmanuel Chicon - Visions du Réel)

Djamila wants to start taking the Pill because things with her boyfriend are getting serious. Zoe’s mother gives her condoms but calls her a whore. Nedjma hides her pills outside, because her mother searches her bag. Helen thinks she’s too fertile. Clemence is afraid. Adeline wants to keep it, Margot too. Maria Angela wants to find out who got her pregnant. Ana Marie has chosen love and liberty.

"In Les Bureaux de Dieu, Nathalie Baye, Nicole Garcia, Isabelle Carré, Béatrice Dalle, Marceline Loridan-Ivens, etc. (in reference to the Manifesto of the “343 sluts” in which celebrities called for the legalisation of abortion in 1971) play Family Planning “advisors” to amateur actresses. They act out real stories from before the shoot, based on the transcripts of sound recordings made in several offices between 2000 and 2007.
Through this huis-clos in which the biological fate of the women is developed, at the intersection of private life and society, the filmmaker captures the effect that words produce on someone who is listening, by choosing to film the interviews in angle/counter angles linked to sequenced shots. With none of the protagonists knowing in advance who their interlocutor will be, Claire Simon oversteps the border between documentary and fiction. We thus witness an instant that is unique each time, in which women play their own “role”, questioning, from one generation to the next, their right—still contested—to decide what to do with their body and their life."
(Emmanuel Chicon - Visions du Réel)

Sortie en salles
  • Le 5 Novembre 2008
À propos du film