film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Pêche aux oranges
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Geneviève Wiels

IMAGE

Richard Prost

SON

Jean-luc Lhoste

MONTAGE

Bruno Maruani

PRODUCTION / DIFFUSION

France Mexique cinéma (FMC), RFO

PARTICIPATION

CNC, Ministère de l'Outre-Mer

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

FMC Production

ISAN : ISAN 0000-0001-E523-0000-7-0000-0000-G
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans l’Océan Indien, sur la barrière de corail du lagon de Mayotte, se trouvent des îlots épars, simples cailloux ou bancs de sable blanc. Au nord-ouest de Mayotte, sont implantés plusieurs villages, dont le village de Mtsamboro, et à 30 minutes de la côte se trouve un îlot du même nom qui s’est transformé ces dernières années en un atout majeur de développement. Longtemps lieu d’isolement pour les lépreux, cet îlot est devenu, depuis une vingtaine d’années un verger d’orangers. Les oranges que les femmes y cultivent sont les meilleures de l’île et le produit de la vente autorise le maintien au village de la population Alors que les Mahorais des villages voisins émigrent en raison du déclin de la pêche, à Mtsamboro, les habitants s’organisent. Il n’en reste pas moins que les femmes cultivent leurs 2000 orangers dans la plus totale précarité, l’Etat restant propriétaire de la terre. En cette période qui précède la départementalisation, prévue en 2010, la question qui se pose concerne justement la propriété de la terre, le devenir de l’île aux oranges et donc le développement du village. Au travers de cet exemple, c’est aussi la relation entre la loi française et le droit coutumier mahorais qui est évoqué