film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Lieux de Virginia Woolf
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    INA Distribution

  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal
  • Les yeux doc est la plateforme numérique du Catalogue national de la Bibliothèque publique d'information. Elle présente une sélection de films documentaires français et internationaux, constamment actualisée et éditorialisée. Elle est diffusée dans les bibliothèques françaises, auprès des usagers de ces bibliothèques, pour des consultations sur place ou à domicile.

Présentation de Virginia Woolf (1882-1941) à travers les images des lieux et des paysages où elle a vécu et qui sont la respiration même de son œuvre, ponctuée de fragments d'écriture et du portrait de l'écrivain par Gisèle Freund, en 1939 : Saint-Ives, la mer de Cornouailles, la maison de Talland House, des premières années d'enfance (Instants de vie) ; Londres, "un enchantement", Monk's House, à Rodmell, dans le Sussex, la maison des dernières années qui représente un certain bonheur de vivre. "Est-ce l'âge ou quoi, qui fait de ma vie, ici, solitaire, une longue extase de bonheur ? Je me sens attristée par la paix et les sensations, mais non par les pensées." Film à une voix : Catherine Sellers dit des extraits de Les Vagues, Instants de vie, Le Journal d'un écrivain, Mrs Dalloway. Le 23 mars 1941, Virginia Woolf se noie dans la rivière Ouse.

""Il est très difficile de décrire un être humain, alors on dit voilà, comment c'est arrivé, au lieu de dire à qui s'est arrivé. Mais l'on ne comprend rien..." Retenant la leçon de Virginia Woolf (1882-1941), Michelle Porte a choisi, pour tracer son portrait, de s'attacher aux lieux qu'aimait l'écrivaine et qui émaillent son œuvre, pour tenter d'y ranimer sa présence.
Les rochers de Cornouailles, emblèmes des étés de son enfance, Rodmell où elle vivait avec Leonard Woolf et où elle se donna la mort, sa maison natale dans Hyde Park Gate, entre autres rues de ce Londres "aux mille tours et aux mille dômes...", ce Londres dont elle estimait que "Rome elle-même est moins majestueuse"... Infatigable promeneuse, Virginia Woolf voyait dans cette activité un agrément, mais aussi un puissant stimulant pour la méditation et l'imagination, le "décollage" du réel. Le commentaire du film est exclusivement composé de citations de l'écrivain, extraites de ses romans et nouvelles ou de sa correspondance."
(Myriam Bloedé)