film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Cette montagne… c'est ma télé
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jacky Tujague

PRODUCTION / DIFFUSION

Cumav 65

PARTICIPATION

Conseil général des Hautes-Pyrénées, Fonds européen de développement, Fonds national d'Aménagement et de Développement du territoire, Ville d'Arreau

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Cumav 65

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Ce film propose quelques parcours et rencontres en Vallées d’Aure et du Louron avec un fort désir d’y entraîner le spectateur pour réaliser ses propres découvertes et encore mieux comprendre la singularité et les enjeux contemporains de ces territoires. Au cours des siècles, les Pyrénées centrales ont été façonnées par une succession de communautés montagnardes agro-sylvo-pastorales organisées autour des quartiers, des villages, des vallées mais aussi, dans un axe nord-sud trans-pyrénéen, avec leurs voisins aragonais. Cette histoire a fait émerger une forte et singulière société rurale dont les traces restent lisibles dans les paysages et dont les codes perdurent parfois dans leurs adaptations contemporaines Des "désirs de paysages" s’expriment aujourd’hui avec force dans nos sociétés occidentales. Ils génèrent, ici comme ailleurs, d’importantes stratégies d’accueil et d’aménagements liés à de nouveaux usages des espaces qui deviennent ainsi "des espaces à partager". Ces innovations, récemment pensées et rapidement mises en œuvre à la fin du XXe siècle, ont fait le pari de satisfaire de manière équilibrée à une double nécessité : répondre à ces "désirs de paysages", souvent forgés par des "excès d’urbanité", vécus par ailleurs, et prolonger les héritages de l’histoire, sans muséifier le pays, mais en considérant que le territoire est le reflet du dialogue noué dans la durée entre les sociétés et leur environnement. Le film, par les voix croisées de ses personnages, paysans, bergers, géographe, architecte, guide culturel et artisan, tous concrètement impliqués dans ces vallées, interroge ce pari