film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Un chant nègre : Léopold Sédar Senghor
© Candela Productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Candela Productions

  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Musée national consacré à l’histoire et aux cultures de l’immigration en France.

    + Musée National de l'Histoire de l'immigration
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Léopold Sédar Senghor, grand homme politique, s'est dressé en poète pour défendre une idée simple : le Nègre est aussi un homme de culture et de beauté. Écartelé entre sa "négritude" et son amour de la langue française, le Président de la République sénégalaise a choisi de finir ses jours en France où il est devenu membre de l'Académie française.
Senghor a puisé la force de sa poésie dans les forces de l'histoire. Ses poèmes chantent l'africanité et la fraternité. Le film interroge Senghor à partir d'aujourd'hui avec des poètes et artistes contemporains. Le film est essentiellement nourri du "mystère" de la nature africaine : vents et végétaux, lumières et ombres, rythmes. La thématique essentielle qui se dégage du film est : la modernité et l'actualité de la pensée de Senghor.

Léopold Sédar Senghor, great politic man, become poet to defend a simple idea: a black person is also man of culture and beauty. Torn apart between his "negritude" and his love for French language, the President of Senegalese Republic chose to end his life in France where he is a member of the French Academy. Senghor roots his poetry in the roots of History. His poems are songs for "africanitude" and fraternity. The film questions Senghor nowadays with contemporary artists and poets. The film is mainly filled with the mystery of African nature: winds and plants, lights and shadows, rhythms. The main topic of the film is: modernity and actuality of Senghor’s thoughts.