film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sunny's Time Now
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France, Luxembourg | 2008 | 108 minutes | HDCam
  • Un film de Antoine Prum

Le documentaire "Sunny’s Time Now" retrace la carrière publique du batteur de jazz et compositeur américain Sunny Murray, l’une des figures phares du jazz libertaire des années soixante. Parallèlement à son approche historique, le film suit l’actualité artistique du musicien en montrant les aléas d’un combat quotidien pour la pérennité d’un genre musical – le Free jazz – que le grand public persiste à bouder. À travers les témoignages d’acteurs et d’observateurs contemporains de la New Thing, le film suit l’évolution de la relation symbiotique entre la musique libertaire et les événements politiques d’une époque, au cours de laquelle les soubresauts de la société trouvèrent un écho particulièrement créatif dans le domaine musical. Avec l’usure et l’assagissement des idées libertaires au cours de la décennie suivante, les formes d’expression musicales les plus radicales allaient cependant rapidement passer à la trappe pour se retrouver au purgatoire. Alors que les acteurs de la scène rock développaient un pragmatisme qui leur fit prendre une tournure résolument commerciale, les irréductibles de la New Thing devaient composer avec un public de plus en plus clairsemé et se retrouvaient de fait exclus des grands réseaux de production et de diffusion

The documentary feature "Sunny’s Time Now" retraces the longstanding career of avant-garde drummer Sunny Murray, one of the most influential figures of the Free Jazz revolution. Through a series of interviews with key time witnesses as well as historic and contemporary concert footage, it reassesses the relationship between the libertarian music movement and the political events of the 1960s, whose social claims it so intimately reflected. By doing so, it also recounts how the most radical forms of musical expression were excluded from the major production and distribution networks as the libertarian ideal went out of fashion. Beyond its historical approach, the film follows Sunny Murray on current gigs, showing his daily struggle to perpetuate a musical genre, which is still widely ignored by the general public. In doing so, "Sunny’s Time Now" also dwells on the near clandestine community of aficionados who continue to worship the gods of their musical coming of age, and whose unfaltering support has permitted free improvisational music – of which Sunny Murray is one of the last Mohicans – to live on