film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Oiseaux d'Arabie - Fragments d'une correspondance
© Le Miroir Production
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Le Miroir

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

À l’aube de la seconde guerre mondiale, des milliers de réfugiés espagnols traversent les Pyrénées pour fuir l’avance des Franquistes. Antonio Atarès est l’un d’eux : un visage parmi d’autres. Arrivé en France, il est interné au camp du Vernet en Ariège. En mars 1941, il reçoit une lettre de quelqu’un qu’il ne connaît pas, la philosophe Simone Weil. Ces deux destins vont se croiser dans la pénombre de l’Histoire. D’un côté, une philosophe juive engagée dans une lutte politique et mystique à Marseille, et de l’autre un paysan anarchiste exilé au Vernet puis aux portes du Sahara, à Djelfa en Algérie.

On the eve of the Second World War, thousands of Spanish refugees crossed the Pyrenees as they fled from Franco’s advance. Antonio Atarès was one of these. Upon his arrival in France, he was interned in a camp in the Vernet in Ariège. In March 1941, he received a letter from someone he did not know, the philosopher Simone Weil. A correspondence started up between them. On the one hand, a Jewish thinker, engaged in a political and mystical struggle in Marseille, and on the other hand, an anarchist peasant exiled in France, then at the doors of the Sahara, in Djelfa in Algeria.

À propos du film
Distinctions