film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vivre dans le pays le plus pauvre du monde
© Point du Jour
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Louis Saporito

IMAGE

Stéphane Saporito, Jean-Louis Saporito

SON

Jean-Louis Saporito

MONTAGE

Michèle Hollander, Catherine Minier

PRODUCTION / DIFFUSION

France 5, Point du Jour

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Point du Jour International, ADAV

ISAN : ISAN 0000-0002-885D-0000-7-0000-0000-G
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Au Niger, Bagagi est un village de 600 habitants à 10 kilomètres du centre de Médecins sans frontières de Mirrhia. Le réalisateur Jean-Louis Saporito s’y trouvait, en juillet 2005, pendant la dernière crise alimentaire. Il y a fait la connaissance de Hadiza et de sa petite fille qui était très malade. Hadiza est une paysanne de 36 ans. Elle est très belle, souriante et coquette, pourtant la vie ne l’a pas épargnée, elle a eu déjà dix enfants, et seuls deux ont survécu. Grâce à elle, Jean-Louis se lie d’amitié avec tout le village. Il y revient pendant 3 ans pour partager leur quotidien, leurs douleurs et leurs joies dans le pays le plus pauvre du monde. Il nous montre cette Afrique qui "vit", une Afrique qu’il aime.

Bagagi, in Niger, is a village of 600 inhabitants 6 miles from the Médecins sans frontières center in Mirrhia. Director Jean-Louis Saporito was there in July 2005, during the last food crisis. He met Hadiza and her young daughter, who was very ill. Hadiza is a peasant of 36. She is very beautiful, smiling and coquettish, though life has not been kind to her; she already had ten children but only two of them have survived. Thanks to her, Jean-Louis befriended the entire village. He returned for three years to share in the joys and sorrows of their daily lives in the world’s poorest nation. He shows us this "living" Africa, an Africa he loves.