film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Impression d'une ville (Shanghaï)
© Capi films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Joris Ivens, Marceline Loridan-Ivens

PRODUCTION / DIFFUSION

Capi Films, INA - Institut National de l'Audiovisuel

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Tamasa Distribution, ARTE Éditions, ARTE VOD

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Longtemps occupée par les européens, Shanghaï compte près de douze millions d’habitants qui, depuis la Révolution culturelle, se sont réappropriés leur ville. Les rues sont pleines d’échoppes et de restaurants où la vie bat son plein. Les commerces sont désormais nationalisés : dans un salon de coiffure les employés sont salariés de la ville, les bénéfices sont répartis entre cette dernière et l’amélioration du salon.
Véritable mégalopole, Shanghai tient une place importante dans la Chine populaire tant sur le plan administratif qu’industriel.
Les deux millions d’ouvriers travaillent dur pour échapper à la pauvreté et sortir leur pays du sous-développement.
Une partie de la ville est constituée de ruelles où les trottoirs sont le prolongement des étroits logements ; les petits métiers de rue qui y sont exercés ne sont pas collectivisés.
Dans les grandes artères où la circulation est débordante, les policiers font régner l’ordre en insistant sur l’éducation, la sanction n’est qu’un moyen complémentaire.
Suivent quelques instantanés de la vie quotidienne : une exposition de dessins d’enfants ; des taxis triporteurs ; des ouvriers partent à la campagne.
Le lancement d’un bateau constitue une fête, politique, occasion d’affirmer l’indépendance et la force révolutionnaire de Shanghaï.