film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Fabuleuse Histoire du dollar
© Alegria
1/3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Même à l'heure où il dérape, le dollar règne sur le monde. La puissance du billet vert s'est construite en soixante ans d'une histoire palpitante qui raconte une bataille d'influence. L'histoire du dollar, c’est l’histoire d’un mythe, l’histoire du rêve américain. Le dollar flanche et c'est toute la planète qui tremble. Plombé par des déficits publics de plus de 500 milliards de dollars et une dette internationale qui explose, tout autre pays que les Etats-Unis aurait été emporté, avec sa monnaie, par un ouragan financier. Pourtant la patrie de l’oncle Sam n’est pas à feu et à sang ; ses dirigeants gardent leur calme et la population vaque à ses occupations. Qu’il grimpe ou qu’il dégringole, c’est toujours pour les autres que le dollar semble induire des conséquences négatives. Ce "privilège exorbitant" d’exporter ses déficits chez les autres est l’effet du statut de monnaie de réserve et de paiement international. Cette position privilégiée, pratiquement jamais remise en cause, s’est construite progressivement depuis la deuxième guerre mondiale avec la montée en puissance de l’Amérique. En ce sens, le dollar est le symbole même de l’efficacité économique des Etats-unis, de leur impérialisme ou de leur hyper puissance. Toute la question étant de savoir si, aujourd’hui, nous assistons ou non à la fin de ce cycle historique

Even in the hour of its decline, the dollar continues to rule over the world. The greenback's power has grown over sixty years, a story of a war of influence. The story of the dollar is that of a myth, the American dream. The dollar flinches and the world quakes. Weighed down by 500 billion dollars of national budget deficit, and an international debt which is exploding, any country other than the United States would have been washed away, along with its money, in such a financial hurricane. The country of Uncle Sam is not in bloody revolution. Its leaders remain calm and the population goes about its business. May it rise or may it fall, it is generally the other party that is touched by the negative consequences of the dollar's movements. The exporting of one's deficits is a "privilege". However excessive it may seem, this advantage is only tolerated, by the fact that the dollar is reserve-backed money, and an international currency. This privilege has grown, since the end of the Second World War, akin to the growth in power of the United States of America. In this sense, the dollar is symbolic of the economic efficiency, and the imperialism of the United States. The question today is : are we witnessing the end of an era ?

Thématique