film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Il était une fois André S. Labarthe
© Zeugma films
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Zeugma Films

  • DVD en vente sur :

    La Huit Distribution

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

André S. Labarthe, essentiellement connu pour avoir créé en 1964 avec Janine Bazin la série télévisée Cinéastes de notre temps, parle ici très peu de cinéma.  Des conversations révèlent sa pensée méditative, qui s'exprime par des métaphores ou plutôt par ce qu’on pourrait appeler des "choses-idées" (poire, verre, poupée, escargot) pour aborder des thèmes comme le temps, la vitesse, la mort, le réel, la maîtrise, le hasard, la manipulation, le montage... Avec de sa part un certain goût pour la mise en danger de la forme même de l’entretien, jusqu’à provoquer la réalisatrice à passer de l’autre côté de la caméra, manière pour ASL de prouver que le documentaire doit être bouleversé par la fiction, ce qu'il appelle le réel. De là des dérapages en chaîne qui inscrivent la fabrique du film entre captation et jeu, fantasme et fiction, infra-représentations prises en charge par des flashs super 8.

The thought of André S. LAbarthe is today emblematic of a unique cinematic form where the documentary is getting overwhelmed by fiction. The staging of conversations with André S. Labarthe aims to reveal how this hybridzation in his films , in his essays works. The form of this film, shooted in video and super-8, works on this diversity of document and fiction, according to various stratums of realities. Written documents, films extracts, punctuate the speech in present.

Distinctions