film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Robinsons de Mantsinsaari
Robinsons of Mantsinsaari
© Ma.Ja.De Fimproduktions Gmbh
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Victor Asliuk

IMAGE

Victor Asliuk, Ivan Gancharuk, Anatol Kazazeu

SON

Vladimir Kuchinski, Uladzmir Miraschnichenka

MONTAGE

Victor Asliuk

PRODUCTION / DIFFUSION

Ma.Ja.De Filmproduktions GmbH

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Deckert Distribution GmbH, Bpi - Bibliothèque Publique d'Information

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Finlande, Pologne, Allemagne | 2008 | 57 minutes | Vidéo
  • Un film de Victor Asliuk

"L’île de Mantsinsaari située sur le lac Ladoga a appartenu à la Finlande jusqu’en 1944. Après la deuxième guerre mondiale, elle est devenue russe et la population finnoise a dû fuir en Finlande. Staline colonisa l’île avec des "ennemis du peuple" et quelques volontaires venus de toutes les provinces d’URSS. 1500 personnes furent exilées sur cette île inhospitalière. Après la chute du Mur, ceux qui n’étaient pas morts, retournèrent sur le continent. Seuls deux hommes sont restés ici. Un Finnois et un Biélorusse. L’un pêche et vit sur l’eau. L’autre chasse et vit de la terre. Ce partage de l’île en ses deux éléments majeurs leur convient à merveille : leurs chances de se rencontrer en sont d’autant réduites. Les deux hommes sont en froid. Ils ne se parlent pas. L’un vit avec ses poissons et des photos jaunies de ses parents, l’autre avec son cheval. Entre les deux, un seul trait d’union, Chappi, le chien du Finnois qui aime chasser avec Alexej, taquiner Almaz, son cheval, et plus encore courtiser Tajga, la chienne husky." (Yann Lardeau)

"The island of Mantsinsaari belonged to Finland until 1944. After the World War II, it became Russian and the population remained Finnish. Stalin then colonised the island with enemies of the people and a few volunteers from across the Soviet provinces. After the fall of the Berlin Wall, those who had not died returned to the continent. Only two men stayed behind: a Finn and a Belorussian. One fishes and lives off the sea, the other hunts and lives off the land. Sharing the island by splitting it into its two major elements suits them perfectly, as their chances of meeting are slight. They do not talk to each other. One lives with his fish and the yellowed photos of his parents, the other with his horse. The only point linking them is Chappi, the Finn’s dog who loves hunting with Alexej, teasing his horse Almaz, and even more, courting Tajga, the female husky." (Yann Lardeau)

Distinctions