film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Haqiqa, la vérité
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Anne Amzallag

IMAGE

Anne Amzallag, Marc Vila

SON

Anne Amzallag, Marc Vila

MONTAGE

Camille Lotteau

PRODUCTION / DIFFUSION

Anne Amzallag

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Anne Amzallag

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans les années 1990, en Algérie, l’Etat mit en place une contre-terreur destinée à éradiquer le mouvement islamiste. Pour ce faire, il utilisa des procédés parmi lesquels l’enlèvement arbitraire de milliers de personnes. Nul ne sait ce qu’elles sont devenues, l’Etat se refusant à communiquer sur ce sujet, prônant au contraire une prétendue réconciliation nationale, par le biais d’une Charte, promulguée en 2005, aux termes de laquelle les familles des disparus, indemnisées, renonceraient à prétendre à toute information concernant la vérité quant au sort de leurs proches. Ce film nous donne à voir et à entendre des témoins engagés dans cette lutte pour que la lumière soit faite sur les exactions commises. La plupart sont des femmes, réunies au sein de l’association "SOS disparu(e)s", qui continuent coûte que coûte à réclamer justice.

In the 90’s, in Algeria, the State organized a movement of terror in order to eradicate Islamist movement. To do so, it used processes among which the arbitrary kidnapping of thousands of persons. No one knows what happened to them, the State refusing to communicate on this subject, lauding instead a so-called national reconciliation, thanks to a Charter, published in 2005, in which the missing persons’ family who received a compensation renounced to have access to any information regarding the destiny of their relatives. This film gives us to see and listen to committed witnesses in their fight for truth. Most of them are women and joined the "SOS disparu(e)s" association that keeps on claiming for justice whatever the cost is.