film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Coup d'État à Santiago
Coup d’Etat in Santiago
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

C’est dans les premières heures du 11 septembre 1973 que démarre le Coup d’État tant attendu des militaires du Chili, sous le commandement du général Pinochet, contre Salvador Allende, élu Président de la République trois ans auparavant. Avec quelques fidèles, Allende se réfugie à la Moneda, nom donné au palais présidentiel de Santiago de Chile. Il réfute les appels à la démission des putschistes et, dans une allocution radiophonique, s’adresse une dernière fois aux Chiliens. Puis, quand l’armée ordonne le bombardement du palais, il demande à ces fidèles de se rendre, alors que pour lui-même, il décide de mettre fin à ses jours.
Dans ce film remarquable et émouvant, le réalisateur a pu réunir des images d’archives impressionnantes, souvent inédites. Mais surtout, et c’est une véritable gageure, il a réussi à réunir, parmi ceux qui sont encore vivants, tous les amis et collaborateurs qui étaient avec Allende pendant ces dernières heures.
Le général Pinochet, chef de la junte militaire, lui, régna en dictateur sur le Chili pendant 17 longues années, jusqu’en 1990. Beaucoup lui reprochent le retour de la torture et des assassinats politiques sous son régime. Il a fallu l’entêtement et le courage du juge espagnol Baltazar Garzon pour lancer des poursuites contre lui dans le but de mettre fin à l’impunité. Mais c’est dans son lit que le dictateur trouvera la mort, âgé de 91 ans et suite à une crise cardiaque, en décembre 2006.

In the early hours of September 11, 1973 a military Coup d'Etat begins in Santiago de Chile. It is lead by General Pinochet and directed against Salvador Allende, democratically elected President three years prior to these events. Allende decides to barricade himself with a few loyal friends and his guards in La Moneda, the presidential Palace of Santiago. He refuses to negotiate with the military, and addresses the Chilenean people one last time over the national radio. When the air force starts bombing the Palace, he tells his supporters to surrender, and refusing this choice for himself, commits suicide. This remarkable and moving film exposes most impressive footage about the events, some of which has never been exposed before. Few of those who spend time with Allende in his last hours are still alive. The director managed to find and interview those among Allende's friends and guards who were present in La Moneda on that fatal September 11. As to General Pinochet, Chief of the putsch, he would remain Chile's dictator for 17 long years, until 1990. Many observers of these years blamed him the return of torture and political assassinations while he was in charge. In spite of the stubbornness and the courage of the Spanish judge Baltazar Garzon, Pinochet will not answer in justice for the crimes committed under its authority because he died on December 10th, 2006 of a heart attack.