film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Searching for Hassan - Iraq, Mosul, 2008
© Édouard Beau
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Édouard Beau

IMAGE

Édouard Beau

SON

Gil Savoy

MONTAGE

Jérémy Gravayat

PRODUCTION / DIFFUSION

Édouard Beau Productions

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Édouard Beau Productions, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

""Novembre 2007. On me propose de partir photographier un bataillon de soldats kurdes de l’armée irakienne. À Mossoul. J’ai 48 heures pour me décider. Je pars. Là-bas, un ami me donne sa vieille caméra Hi8, avec dix cassettes. Je suis photographe. Je n’ai jamais filmé. Je n’ai jamais vu la guerre. Un mois durant, je reste au côté de ces soldats, et je filme, malgré tout, leur quotidien. Attente, temps morts, traversées sans fin de cette ville, à la recherche de terroristes introuvables." Ainsi Edouard Beau décrit-il l’entreprise de son premier film.
Que voit-on ? Des policiers fort zélés en action, même s’ils finiront bredouilles. L’étonnante proximité des images ne nous épargne rien de leur brutalité, des coups, des aboiements, d’une ville sillonnée, de maisons ouvertes avec fracas, de fouilles terrifiantes, de la peur aussi qui règne sur tous, tout cela est présent, écho une fois encore du dernier de Palma. Mais pour un premier film, nul amateurisme pourtant, et si l’ombre du reportage et son besoin de spectaculaire pourraient menacer l’entreprise, c’est bien autre chose qui nous est proposé. Car le film se déroule sur une journée, de l’aube au crépuscule, et il construit une temporalité propre. Laquelle ? Celle de la loi qui veut absorber le chaos. En réalité, celle du chaos qui absorbe la loi." (Jean-Pierre Rehm, FIDMarseille 2009)

“November 2007. I have been asked to go and film a Kurdish battalion of the Iraqi army. This battalion is located in Mossoul. I have 48 hours to make a decision. I decide to go. There, a friend gives me his old Hi8 camera with ten tapes. I am a photographer. I have never filmed anything. I have never seen War. For a whole month, I remain close to these soldiers and I film their everyday life, in spite of everything. Long waits, times out, endless wanderings through the city, looking for untraceable terrorists.”

Distinctions