film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Portrait du peintre dans son atelier
  • Belgique | 1985 | 40 minutes | 16 mm
  • Un film de Boris Lehman

Le film est la rencontre – cinématographique – de deux regards (celui du peintre Arié Mandelbaum et du cinéaste Boris Lehman) avec une voix, celle de la cantatrice Esther Lamandier (qui porte le même nom qu'Arié : Mandelbaum signifie I'amandier). Cette triple rencontre de la musique, de la peinture et du cinéma se réalise dans le quotidien d'un lieu unique : I'atelier du peintre. Ici la toile se confond avec l'écran, la peinture déborde de partout (sur les sols et le plafond, dans les photos, les livres et les objets familiers du peintre), elle-même envahie par la musique, transformée par elle. Tantôt bibliothèque du souvenir, tantôt musée, tantôt décor d'opéra ou scène de récital, I'atelier devient le magique miroir de l'art. Au centre de ce tableau, Arié Mandelbaum. La caméra pénètre son univers, à l'aide de mouvements balayant son atelier, I'explorant dans ses moindres recoins, jusque dans son intimité. S'enfermer avec Arié, avec la solitude de l'artiste est peut-être la seule manière d'essayer d'entrer dans sa peinture. Ici pas d'explication, pas de biographie. Du peintre, on saura juste le nom, quelques gestes, quelques paroles, peu de chose, presque rien

The film is a cinematographic encounter of two ways of looking (that of the painter Arié Mandelbaum ans the filmmaker Boris Lehman) and of a voice : that of he singer Esther Lamandier (Both Arié’s and Esther’s names mean almond-tree). This triple encounter of music, painting and cinema takes place in one single place : the familiar surroundings of the painter’s studio. Canvas and screen are one, paint is everywhere (on the floor and the ceiling, in photographs, in books and on the painter’s daily objects. And the paint itself is engulfed by music, and transformed by it. Library for the memory, museum opera stage or concert hall, the studio turns into the magic mirror of art. In the middle of this setting stands Arié Mandelbaum. The cameraenters his world and travels through it, exploring every corner, uncovering its very privacy. To share the artist’s solitude and enclosement, may be the only way into his painting. No explanations are needed here, no biography. About the painter, only the name will be known, a few gestures, a few words, very little, hardly anything.

À propos du film