film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Violon de Rothschild
© Les Films d'ici
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Lagardère Studios Distribution

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal
  • Finlande, Hongrie, Suisse, France | 1996 | 101 minutes | 35 mm
  • Un film de Edgardo Cozarinsky

DOCU-FICTION

Leningrad, 1939. Staline est devenu le maître incontesté de l'Union soviétique, le réalisme socialiste a été imposé comme esthétique officielle et des poètes et des artistes sont arrêtés et "disparaissent".
Benjamin Fleischmann, jeune étudiant au Conservatoire, choisit le récit de Tchekhov Le Violon de Rothschild pour en tirer un opéra en un acte. Son professeur, Dimitri Chostakovitch, a été sévèrement critiqué par les commissaires culturels pour son opéra "Lady Macbeth du district de Mtsensk" et cherche refuge dans l'enseignement.
1941. Hitler rompt son pacte de non agression avec Staline, et l'armée allemande envahit la Russie. Fleischmann s'engage dans les brigades civiles pour la défense de Leningrad et trouve la mort. Chostakovitch a retrouvé les faveurs du pouvoir avec l'élan patriotique de sa "Septième Symphonie", et est évacué loin du danger sur les rives de la Volga. Protégé et se sentant coupable de l'être, il décide d'orchestrer l'opéra inachevé de son élève disparu, pour qu'une composition porte le nom de Fleischmann et honore sa mémoire.

Leningrad, 1939. Stalin is now the unrivalled master of the Soviet Union, Socialist Realism has been imposed as the officcial aesthetic doctrine and poets and artists are arrested and "disappear".
Benjamin Fleischmann, a young student at the Conservatoire, chooses to adapt Chekov's tale Rothschild's Violon as one act opera. His tutor, Dimitri Shostakovitch, has come uncer heavy fire from the cultural commissars for his opera, Lady Macbeth of the Mtsensk District, and has sought refuge in teaching.
1941. Htiler breaks his non-agression pact with Stalin and the German army invades Russia. Fleischmann volunteers for the civil bridages to defend Leningrad and is killed. Shostakovitch is back in favour with the authorities due to the patriotic surge of his Seventh Symphony and is evacuated, far from danger, to the banks of the Volga. Feeling guilty about his privileged and protected position, he decides to archestrate his late student's unfinished opera, so that a composition may bear Fleischmann's name and honour his memory.